Apporter un retour négatif aux candidats : obligatoire ou non ?

Certaines entreprises pensent qu’il vaut mieux ne pas apporter de retour plutôt que d’en annoncer un mauvais, aux candidats qui ont postulé pour une annonce d’emploi. Si les unes ont peur de vexer, les autres jugent que c’est tout simplement une pure perte de temps. Mais est-ce réellement le cas ?

Et vous, comment faites-vous ? Si vous êtes responsable de recrutement et que vous avez le même avis, il est peut-être grand temps de revoir vos jugements. Voici donc 3 arguments qui pourront vous faire changer d’avis.

1. Répondre négativement, c’est aussi considérer le candidat

Si on avait eu réellement envie de considérer le candidat, la meilleure chose à faire aurait été de le recruter, diriez-vous ? Mais ce n’est pas vrai. Pour un candidat, recevoir une réponse de la part d’un recruteur est toujours un grand soulagement. Si elle est positive, tant mieux ! Sinon, il ne reste plus qu’à passer à autre chose. Avancer dans la recherche d’une autre offre d’emploi, par exemple.

Toutefois, chercher un emploi n’a jamais été facile. Entre le temps passé à dénicher l’offre d’emploi à proprement parler, la personnalisation de CV, la rédaction de lettre de motivation et de mails…, il y a un réel investissement. Tout cet effort ne mérite-t-il pas une réponse, qu’elle soit positive ou non ?

2. Un mal pour un bien : une réponse négative pour s’améliorer

Pourvu qu’elle soit constructive, une réponse négative n’a jamais fait de mal à personne. Au contraire, elle lui apporte une grande aide. Et tant qu’à envoyer une réponse, il serait plus judicieux de le soigner. Sinon, ce serait réellement une perte de temps pour le candidat, car elle ne lui apporte rien de plus qu’une mauvaise nouvelle.

Que promet donc réellement une réponse négative aux candidats ? De un, ils ne perdent pas leur temps à attendre une réponse qui ne viendra jamais, et ainsi rater beaucoup d’opportunités. Ils pourront alors candidater chez d’autres entreprises. De deux, en sachant qu’il y a eu éventuellement un hic dans leur précédente candidature, ils essaieront de faire au mieux la prochaine fois. Qui sait, cette prochaine sera (peut-être) la bonne !

3. Les avantages sont des deux côtés

Les candidats ne sont pas les seuls à tirer profit des réponses négatives. Vous pouvez aussi en sortir gagnant. Comme il n’y a que peu d’entreprises qui prennent la peine de répondre à toutes les candidatures qui leur parviennent, la vôtre se démarque automatiquement du lot si vous considérez les candidats au cas par cas.

Malgré la réponse négative, les candidats tirent aussi une belle expérience de ce processus de recrutement. Ce n’est pas tous les jours qu’ils reçoivent des réponses. Ils n’hésiteront pas à en parler à leurs amis, familles ou collègues. À leurs tours, ces derniers parleront à leurs entourages de votre entreprise, de la manière dont vous considérez chaque candidat..

Bref, apporter un retour négatif aux candidats n’a rien d’obligatoire, mais très recommandé ! À condition que vous le fassiez de la bonne manière, vous ne risquez pas de vexer les candidats. Ils en tireront beaucoup d’avantages, au contraire. Par-dessus tout, ce sera un moyen pour votre entreprise de construire une belle réputation vis-à-vis des candidats et potentiels candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *