respecter un to-do list

Quelles astuces pour respecter son to-do list ?

Un to-do list devrait aider à améliorer la productivité. Mais face à une surcharge de travail, des imprévus ou encore une mauvaise gestion du temps, elle ne sert plus à rien. D’après mon expérience, il est toutefois possible de respecter un to-do list. Comment ?

1. Respect de l’ordre

Un professionnel digne de ce nom doit savoir distinguer l’important de l’urgent. Il sait aussi que doit-il réaliser en premier. C’est pourquoi il est essentiel de bien distinguer ces deux types de tâches dans votre liste. Autrement dit, listez les to do par catégorie, selon un ordre précis et par ordre de priorité. Priorisez les tâches urgentes. S’ensuivent alors celles que vous jugez importantes, et enfin, celles obligatoires.

Une fois que c’est fait, sachez que vous n’êtes pas forcément maître de votre temps. Évitez donc de remettre les tâches principales à plus tard, au risque de ne plus pouvoir y mettre la main, surtout en cas d’imprévu.

respecter un to-do list

2. Top chrono pour chaque tâche

Parfois, on pense pouvoir accomplir un grand volume de travail dans un délai très réduit. D’un côté, j’avoue que c’est une attitude optimiste, mais cela peut également nuire la productivité surtout si vous avez exagéré dans votre estimation. Plus vous vous précipitez, plus le travail est mal fait, ce qui est équivaut à un travail non fait du tout.

Mettez donc un temps raisonnable pour chaque tâche si vous voulez respectez votre to-do liste. Ne comparez pas non plus votre performance à celle des autres, allez-y suivant votre propre rythme, peu importe si cela prend plus de temps. L’important, c’est de réaliser le travail à temps et à bon terme.

3. Mieux vaut prévenir… les imprévus

Les imprévus sont indissociables du monde professionnel. C’est la façon de les gérer qui fait la différence. J’espère que vous compreniez mieux pourquoi j’insiste sur l’importance de toujours réaliser les tâches urgentes et importantes avant les autres. Vous pouvez ensuite remettre à plus tard ou léguer les petites tâches.

Selon votre charge de travail, vous êtes le seul à savoir combien de temps vous avez besoin comme marge. Ne surchargez pas votre emploi du temps si possible. Consacrez toujours un minimum de temps pour gérer les imprévus. S’il n’y en a pas, tant mieux pour vous ! Profitez-en pour faire un triage, refaire des vérifications ou revenir sur une tâche qui ne vous a pas satisfaite.

En tout cas, n’oubliez pas de prendre soin de vous. Peut-être ne vous sentez-vous pas dans votre assiette, si bien que vous ne parvenez pas à votre niveau de productivité habituel ? Ne vous efforcez pas ; la meilleure chose à faire dans ce cas, c’est de travailler moins. Essayez également de vous déstresser, ça ne vous fera aucun mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *