Une leçon que j’ai apprise des enfants

Cet article sur une leçon des enfants est une participation à l’événement interblogueurs réalisés par le blog j’apprends à être maman ; un blog très intéressant que je conseille vivement aux mamentrepreneurs. D’autres articles concernent tout aussi bien les hommes, ne vous en faites pas, que vous soyez papa ou non 😉

Eh oui ! On peut tirer beaucoup de leçons des enfants. Moi par exemple, j’ai appris à mieux m’organiser après avoir lu les 5 astuces pour qu’un enfant range sa chambre. Bien qu’elles soient destinées aux enfants, elles peuvent servir de modèle ou d’inspiration pour les grands.

Mais entrons dans le vif du sujet : voici un à priori concernant les enfants, et qui pourtant, n’est pas vrai.

Avant je pensais que les bébés ne comprennent pas grand-chose

Tout simplement parce que les bébés ne comprennent pas le sens des mots, j’ai pensé que le langage lui est également étranger. Apparemment, j’avais faux sur toute la ligne. C’est après avoir taquiné ma nièce que j’ai compris qu’elle comprenait quand même certaines choses. J’ai alors vérifié sur internet si cette théorie, comme quoi les bébés ne comprennent pas encore grand-chose à 6 mois, est vraie ou non. Vous savez la suite…

Et désormais, je sais que

1. Il y a un début à tout, le bébé commence à comprendre

La pratique en maternité et l’écoute psychanalytique aident les bébés à comprendre et interagir avec le monde, et ce, dès même sa naissance. La preuve ? Quand ils pleurent et que nous essayons de les consoler en parlant avec eux, ils agissent. Soit leurs pleurs cessent, soit ils continuent de plus belle !

Les bébés ont aussi le sens de la perception. Tenez, un exemple. Quand vous envisagez de le laisser à la nounou, il serait préférable de l’en informer : je te confie à la nounou, je reviens dans 2 heures… C’est vrai qu’il ne sait pas lire l’heure, mais au moins, il percevra la différence. Pendant ces 2 heures de baby-sitting, il y a de fortes chances qu’il a remarqué quelques petits changements (que ce soit au niveau de l’odeur, des habitudes, etc.). Une fois que vous êtes arrivé, il comprend enfin ce que vous vouliez dire par 2 heures d’absence, nounou, etc.

Imaginez donc que vous ne lui avez rien dit. Il n’aura alors rien compris, et peut-être même qu’il ne se sentira pas en sécurité. Il vous attendra dans un état anxieux vu que toutes ses habitudes ont changé avec la nounou.

2. Même s’il ne sait pas parler, le bébé veut échanger

Plus on engage une conversation avec le bébé, plus il s’habitue à nos gestes associés à chacun de nos mots. Des études disent que le bébé utilise inconsciemment toutes ces informations. Plus tard, il peut alors construire sa propre pensée. C’est ce qui lui permet ensuite de balbutier, de parler…

Le fin mot de l’histoire : j’ai appris une leçon des enfants, entrepreneuriat

J’ai tiré une leçon de tout cela. Dès leur plus jeune âge, il faut considérer que vos enfants comprennent tout. Chaque moment est donc opportun pour l’éduquer, lui parler, etc. Cela leur aide dans leur développement, et ainsi pourront-ils devenir de personnes responsables. Qui sait ? Il sera même peut-être comme vous : un entrepreneur aguerri et motivé. 🙂

1 réflexion sur “Une leçon que j’ai apprise des enfants”

  1. Un grand merci pour ta participation à mon carnaval d’article!

    C’est super que tu te sois intéressée à la compréhension des bébés car oui, même s’ils ne nous répondent pas encore, il faut parler aux bébés. C’est comme cela qu’il apprennent le langage et comme tu le dis si bien, c’est aussi grâce à nos paroles qu’ils sont sécurisés lorsqu’on leur explique les choses sans rien leur cacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *