accepter echec

Comment accepter l’échec et le surmonter ?

L’échec laisse toujours un goût amer. Les plus optimistes s’appuient dessus pour avancer en évitant de répéter les mêmes erreurs tandis que les autres se culpabilisent et préfèrent en rester là. Ce que ces derniers ne savent pas est que l’échec fait partie du processus de la réussite.

Et vous ? Comment réagissez-vous face à l’échec ? Savez-vous seulement accepter l’échec professionnel et y faire face ? Voici quelques astuces qui pourront vous aider.

1. Identifiez les raisons de votre échec

D’abord, vous ne pouvez pas rejeter la faute sur les autres ! Cherchez plutôt la raison de votre échec. Peut-être que la marche a été trop haute pour vous, ou que vous n’avez pas eu les qualités requises, ou encore vous avez tout simplement pris une mauvaise décision ? Vous savez quoi ? Ça m’est déjà arrivé, et de nombreuses fois d’ailleurs. J’ai mis longtemps avant de savoir ce que je devais faire, mais en fin de compte, j’ai réussi. Et c’est ce qui importe le plus.

Je me suis remis en question, ce qui est essentiel tout autant dans la vie professionnelle que dans la vie privée. J’ai alors pris le temps d’étudier ce qui n’a pas marché, mais un point important également : il faut quand même considérer ce qui a fonctionné (histoire de se donner du courage).

accepter echec

2. Construisez votre réussite sur vos échecs

Rares sont les entrepreneurs qui réussissent d’un coup. Et ceux qui ont réussi ont une attitude positive. Ils croient en leur projet malgré les circonstances négatives.

Vous avez certainement déjà entendu dire : « Soit je gagne, soit j’apprends ». Eh bien, c’est avec cet état d’esprit que j’ai pu arriver là où j’en suis actuellement. Un échec ne veut pas dire que tout est fini, essayez des nouvelles stratégies tout en tenant compte de ce qui ne marche pas. Vous verrez que vous avancerez plus facilement.

3. Entourez-vous des bonnes personnes

La meilleure façon de s’apaiser en cas d’échec est d’en parler. Au lieu de partager votre avis à n’importe qui, triez les personnes avec qui vous discutez. Préférez donc celles qui sont optimistes, car elles ne vous accableront pas davantage. Elles savent positiver la vie, et ne risquent pas de vous juger. Au contraire, elles vous écouteront attentivement. Surtout, elles savent garder les secrets, et ne parleront pas de ce qui vous arrive à qui veut l’entendre.

Je comprends toutefois que trouver la personne idéale avec qui échanger s’avère difficile. Peut-être ne connaissez-vous aucune personne qui réponde à ce critère dans votre réseau ? Dans ce cas, avez-vous pensé à vous faire assister par un psychologue. Il vous remettra dans le bon sens assez vite.

Un autre moyen de faire face aux échecs est de chercher des personnes qui ont vécu une situation similaire à la vôtre. Vous comprendrez alors plus facilement que l’échec n’est pas fatal et que ça peut arriver à tout le monde.

Bref, s’il y a une chose que vous devez garder en tête, c’est que l’échec n’est pas une finalité. D’autant plus que la réussite est le fruit de plusieurs échecs combinés. Tel un chimiste qui essaie des centaines de formules avant de trouver la bonne. Votre volonté à apprendre à chaque fois sera déterminante tout au long de votre carrière. Savez-vous ce qu’il vous reste à faire ? Transformez vos échecs en moteur de réussite et soyez motivé pour le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *